Ducobu 3

  • Mardi 25 février à 14h30
comédie française d' Elie Semoun avec Elie Semoun, Mathys Gros, Émilie Caen

durée 1h30

Nouvelle rentrée des classes pour l'élève Ducobu, Léonie Gratin et l'instituteur Latouche. Mais cette année, un rival de taille pour Ducobu débarque à l’école : " TGV ", le roi de la triche 2.0. Alors que la situation financière de Saint-Potache devient désastreuse, les deux cancres vont devoir unir leurs créativités pour remporter un concours de chant et sauver leur école.

Il faut bien l'avouer, en dépit d'un ou deux raccourcis nécessaires pour boucler la boucle, le scénario est plaisant. Quant à l'énergie déployée par Elie Semoun dans son personnage d'instituteur hystérico-psychorigide, elle témoigne d'un efficace travail de clown qui mérite sincèrement une excellente note. Le Parisien

#jesuislà

  • Mardi 25 février à 20h30
comédie, romance, française belge d'Eric Lartigau avec Alain Chabat, Doona Bae, Blanche Gardin

durée 1h38

Stéphane mène une vie paisible au Pays Basque entre ses deux fils, aujourd’hui adultes, son ex-femme et son métier de chef cuisinier. Le petit frisson dont chacun rêve, il le trouve sur les réseaux sociaux où il échange au quotidien avec Soo, une jeune sud-coréenne. Sur un coup de tête, il décide de s’envoler pour la Corée dans l’espoir de la rencontrer. Dès son arrivée à l’aéroport de Séoul, un nouveau monde s’ouvre à lui…

Alain Chabat sait faire rire mais pas seulement… Il en livre une démonstration éclatante dans #Jesuislà d' Eric Lartigau qui l’avait déjà dirigé dans Prête-moi ta main (2006). 20 Minutes






Le Prince oublié

  • Mercredi 26 février à 14h30
  • Dimanche 1er mars à 15h
film français ( Aventure, Comédie, Fantastique) de Michel Hazanavicius avec Omar Sy, Bérénice Bejo, François Damiens

durée 1h41

Sofia, 8 ans, vit seule avec son père. Tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Ses récits extraordinaires prennent vie dans un monde imaginaire où l’héroïne est toujours la princesse Sofia, et son père, le Prince courageux. Mais trois ans plus tard, quand Sofia rentre au collège, elle n’a plus besoin de ces histoires. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s’éloigne de lui. Dans leur Monde imaginaire, le Prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l’histoire.

Hazanavicius double son propos d’une réflexion sur la sortie de l’enfance par la perte de son imaginaire. Un imaginaire qu’il identifie au cinéma. Culturebox - France Télévisions

La Fille au bracelet

  • mercredi 26 février à 20h30 - Pastille AFCAE
  • Vendredi 28 février à 20h30 - Pastille AFCAE
drame judiciaire français de Stéphane Demoustier

Avec Melissa Guers, Roschdy Zem, Chiara Mastroianni

durée 1h36

Lise, 18 ans, vit dans un quartier résidentiel sans histoire et vient d'avoir son bac. Mais depuis deux ans, Lise porte un bracelet car elle est accusée d'avoir assassiné sa meilleure amie.



Ma Première Séance
L'Odyssée de Choum

  • Jeudi 27 février à 11h
film d'animation franco-belge de Julien Bisaro, Sonja Rohleder, Carol Freeman avec Thierry Desroses, Prune Bozo, Oscar Pauleau

durée 0h38

  • A partir de 3 ans

Choum, la petite chouette vient juste d’éclore lorsque la tempête la pousse hors du nid. Faisant rouler le second oeuf de la nichée, la voilà qui s’élance contre vents et marées, bien décidée à trouver une maman... Programme composé de : - L'ODYSSÉE DE CHOUM de Julien Bisaro (France-Belgique, 2019, 26 min, animation 2D) - LE NID (NEST) de Sonja Rohleder (Allemagne, 2019, 4 min, animation 2D) : Dans la nuit, un drôle d’oiseau solitaire, un oiseau de paradis, est à la recherche d’une âme soeur. Pour attirer l’attention d’un nouveau partenaire, il effectue une parade nuptiale. - L'OISEAU ET LA BALEINE (THE BIRD AND THE WHALE) de Carol Freeman (Irlande, 2019, 7 min, peinture sur verre) : Repoussé par les siens car il ne sait pas chanter, un baleineau erre dans l’océan et brave de nombreux dangers. Lorsqu’il remonte à la surface, il rencontre un oiseau en cage, seul rescapé d’un naufrage. L’oiseau lui, chante merveilleusement bien...