ALAD'2

  • samedi 20 octobre à 20h30
  • dimanche 21 octobre à 17h30
  • mardi 23 octobre à 14h30
comédie française de Lionel Steketee avec Kev Adams, Jamel Debbouze, Vanessa Guid

durée : 1h38

Après avoir libéré Bagdad de l’emprise de son terrible Vizir, Aladin s’ennuie au palais et ne s’est toujours pas décidé à demander en mariage la princesse. Mais un terrible dictateur, Shah Zaman, s’invite au Palais et annonce qu’il est venu prendre la ville et épouser la Princesse. Aladin n’a pas d’autre choix que de s’enfuir du Palais… Il va tenter de récupérer son ancien Génie et revenir en force pour libérer la ville et récupérer sa promise.

"Alors, pari réussi, cet "Alad’2" ? Totalement. On rit beaucoup et peut-être plus dans cette comédie énergique débarrassée de quelques facilités déplacées (« la jaquette volante »), et qui s’amuse sans en faire trop à glisser de savoureux anachronismes dans les dialogues."Le Parisien



LE VENT TOURNE

  • dimanche 21 octobre à 15h
drame suisse, français, belge de Bettina Oberli avec Mélanie Thierry, Pierre Deladonchamps, Nuno Lopes

durée :1H27

Pauline, une jeune paysanne, élève ses bêtes dans le respect de la nature. L’arrivée de Samuel, venu installer une éolienne, va bouleverser son couple, ses valeurs.

"La réalisatrice réussit un drame sentimental souvent palpitant dans une nature belle et dangereuse, pleine de brouillard et dominée par un protagoniste insolite : cette éolienne, géant planté au milieu de nulle part, comme un moulin de Cervantès, à la fois symbole d’espoir et de discorde."Télérama



LA PROPHETIE DE L HORLOGE

  • lundi 22 octobre à 14h30
  • vendredi 26 octobre à 14h30
film fantastique américain de Eli Roth avec Owen Vaccaro, Jack Black, Cate Blanchet

durée : 1h46

Cette aventure magique raconte le récit frissonnant de Lewis, 10 ans, lorsqu’il part vivre chez son oncle dans une vieille demeure dont les murs résonnent d’un mystérieux tic-tac. Mais lorsque Lewis réveille les morts accidentellement dans cette ville, en apparence tranquille, c’est tout un monde secret de mages et de sorcières qui vient la secouer.

"Si elle ne révolutionne pas le genre, cette production familiale pleine de fantaisie et de poésie reste un bel hommage à la magie et devrait ravir petits et grands."Direct Matin

LES FRERES SISTERS

  • lundi 22 octobre à 20h30 VOST IN ENGLISH
western français de Jacques Audiard avec Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal

durée : 1h57

Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d'innocents... Ils n'éprouvent aucun état d'âme à tuer. C'est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d'une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l'Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

Les qualificatifs manquent pour dire combien "Les Frères Sisters" constitue une oeuvre accomplie et aboutie, comme l’on en voit rarement. Sans doute le plus grand film sorti depuis le début de l’année. Culturebox - France Télévisions

Les docs du mois
LIBRE

  • mardi 23 octobre à 20h30

Rencontre avec les associations CAJMA 22 et Pause Toit

  • (voir ou revoir : mercredi 24 octobre à 20h30)
documentaire français de Michel Toesca

durée : 1h40

La Roya, vallée du sud de la France frontalière avec l'Italie. Cédric Herrou, agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des réfugiés, il décide, avec d’autres habitants de la vallée, de les accueillir. De leur offrir un refuge et de les aider à déposer leur demande d'asile. Mais en agissant ainsi, il est considéré hors la loi... Michel Toesca, ami de longue date de Cédric et habitant aussi de la Roya, l’a suivi durant trois ans. Témoin concerné et sensibilisé, caméra en main, il a participé et filmé au jour le jour cette résistance citoyenne. Ce film est l'histoire du combat de Cédric et de tant d’autres.

"Portrait simple et chaleureux de Cédric Herrou, le visage ouvert et barbu d’un combat pacifique mais opiniâtre, le film chronique aussi l’histoire de ceux que ce simple citoyen n’a cessé d’accueillir, de nourrir et d’exfiltrer, en dépit de toutes les pressions."Télérama