La Belle Equipe - Cinéma d'Argoat - Callac

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

À L'AFFICHE

BONNE POMME

  • mardi 19 septembre à 20h45

Comédie française de Florence Quentin avec Gérard Depardieu, Catherine Deneuve et Chantal Ladesou

Durée : 1h41

Gérard en marre d’être pris pour une bonne pomme par sa belle famille. Il quitte tout et part reprendre un garage dans un village niché au fin fond du Gâtinais… En face du garage, il y a une ravissante auberge, tenue par Barbara: une femme magnifique, déconcertante, mystérieuse, imprévisible. Leur rencontre fera des étincelles…

PETIT PAYSAN

  • mercredi 20 septembre à 20h45
    + rencontre avec le réalisateur
    Hubert Charuel

  • mardi 26 septembre à 20h45

Drame français d'Hubert Charuel avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau et Bouli Lanners

Durée : 1h30

3 prix au festival d'Angoulème (meilleur film, meilleur acteur, meilleure musique)

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

Excellemment écrit, mené et joué, mêlant adroitement naturalisme et cinéma de genre, Petit paysan est une modeste mais réelle réussite. Les Inrocks

PROCHAINEMENT

WIND RIVER

  • jeudi 21 septembre à 20h45 en VOST
  • lundi 25 septembre à 20h45 en VOST
    (in English)

Thriller américain de Taylor Sheridan avec Elizabeth Olsen et Jeremy Renner

Durée : 1h50

Prix de la mise en scène au Festival de Cannes (section Un Certain Regard)
Interdit aux moins de 12 ans

Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature…

Il est toujours émouvant d'assister à l'émergence d'un cinéaste. Un artiste franc-tireur capable d'imposer une vision, un univers et des thématiques qui lui appartiennent, nourries de l'influence de ses pairs. Taylor Sheridan, 47 ans, est ce nouveau-né, Wind River, son acte de naissance. Le Point

7 JOURS PAS PLUS

  • vendredi 22 septembre à 20h45
  • dimanche 24 septembre à 18h

Comédie dramatique française de Héctor Cabello Reyes avec Benoît Poelvoorde, Alexandra Lamy et Pitobash

Durée : 1h31

Quel est le point commun entre une vache qui tombe du ciel, un quincaillier célibataire et maniaque, un jeune Indien perdu, et une jolie normande qui aime les quincailliers maniaques ? Une simple question: tout ce qui nous arrive relève-t-il vraiment du hasard ?

Une rencontre détonante à l'écran comme à la ville entre Benoit Poelvoorde et Pitobash Tripathy, une des stars les plus populaires de Bollywood, qui n'avait jamais tourné en Europe. France Info

HITMAN & BODYGUARD

  • samedi 23 septembre à 20h45
  • dimanche 24 septembre à 20h45
    en VOST (in English)

Comédie d'action américain de Patrick Hughes avec Ryan Reynolds, Samuel L. Jackson et Gary Oldman

Durée : 1h59

Interdit aux moins de 12 ans

Un redoutable tueur à gages est contraint de témoigner contre son ancien employeur devant la Cour internationale de justice de La Haye. Interpol est alors chargée de l’escorter jusqu’aux Pays-Bas et engage le meilleur garde du corps du métier pour mener à bien cette mission. Mais c’était sans savoir que depuis des années, les deux hommes s’opposent : les voilà désormais obligés de s’associer pour tenter de survivre aux pires épreuves… De l’Angleterre à La Haye, ils vont vivre une aventure délirante, une succession infernale de tentatives de meurtre, de courses-poursuites pour échapper à un dictateur d’Europe de l’Est prêt à tout pour les éliminer.

Dans cette grosse série B d’action tournée en Bulgarie, Samuel L. Jackson et Ryan Reynolds font équipe dans une ambiance de coups de feu et de rires sonores. L'Est Eclair

BARBARA

  • JEUDI 28 septembre à 20h30
  • lundi 2 octobre à 20h30
drame français de Mathieu Amalric avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani

durée : 1h37

Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l'envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.

Les images de Barbara et de Balibar la jouant se confondent et nous confondent, dans une illusion parfaite et troublante. Mathieu Amalric et son actrice jouent avec elle aussi bien qu’avec nous, qui ne savons plus très bien qui est qui, de la vraie Barbara ou de son avatar de cinéma. Quelle magie heureuse, qui nous possède ! Bande à part

LES GRANDS ESPRITS

  • vendredi 29 septembre à 20h30
  • dimanche 1er octobre à 15h
comédie dramatique française d' Olivier Ayache-Vidal avec Denis Podalydès, Léa Drucker, Zineb Triki

durée : 1h46

François Foucault, la quarantaine est professeur agrégé de lettres au lycée Henri IV, à Paris. Une suite d’évènements le force à accepter une mutation d’un an dans un collège de banlieue classé REP +. Il redoute le pire. A juste titre.

Brillante dissertation sur les joies et les difficultés d’être prof au sein d’une Education Nationale parfois en manque d’imagination.a voir-aLire.com

GOOD TIME

  • samedi 20 septembre à 20h30 en VF
  • mardi 3 octobre à 20h30 en VOST
thriller américain, luxembourgeois de Ben Safdie, Joshua Safdie avec Robert Pattinson, Ben Safdie, Jennifer Jason Leigh

durée : 1h40

  • Interdit aux moins de 12 ans

Un braquage qui tourne mal… Connie réussit à s'enfuir mais son frère Nick est arrêté. Alors que Connie tente de réunir la caution pour libérer son frère, une autre option s'offre à lui : le faire évader. Commence alors dans les bas-fonds de New York, une longue nuit sous adrénaline.

C'est rare, les films qui vous scotchent à votre fauteuil et aimantent chaque parcelle de votre cerveau jusqu'à vous donner l'impression d'être en apnée. "Good time" est de ceux-là. Le Parisien

LOU ET L ILE AUX SIRENES

  • DIMANCHE 1er Octobre à 17h30 VF
film d'animation japonais de Masaaki Yuasa avec Shôta Shimoda, Kanon Tani, Akira Emoto

durée : 1h58

À la suite du divorce de ses parents, Kai, un collégien solitaire, quitte Tokyo pour un petit village de pêcheurs. Pour occuper son temps, il compose de la musique électronique et rejoint un peu à contre coeur le groupe formé par ses deux camarades de lycée, Yûho et Kunio. Il accepte d'aller répéter avec eux sur une île mystérieuse. C’est alors que sa vie monotone bascule quand, grâce à sa musique, il rencontre en secret Lou, une sirène qui devient son amie. Lou se révèle une chanteuse et danseuse hors pair, et bientôt elle se joint au groupe. Le secret ne tarde pas à exploser au grand jour et les habitants du village découvrent avec stupeur l’existence de Lou. Hélas, les légendes sont tenaces et certains villageois y voient un signe annonciateur de catastrophes… Kai et Lou arriveront ils à rassurer les villageois ?

Un déchaînement carnavalesque qui sied parfaitement au style spasmophile de Masaaki Yuasa. Ainsi, chaque tour de chant de la sirène fait basculer le conte dans la comédie musicale, le temps d’un sabbat de J-pop acidulée. La maigre ligne des personnages se met alors à vibrer d’énergie dans un gigantesque bazar, chaque jambe, chaque bras hurlant soudainement son besoin de se libérer. Libération

VOIR OU REVOIR

LE CAIRE CONFIDENTIEL

  • mardi 4 octobre à 20h30
Film policier suédois, allemand, danois de Tarik Saleh avec Fares Fares, Hania Amar, Mari Malek

durée : 1h51

Le Caire, janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d’un des grands hôtels de la ville. Noureddine, inspecteur revêche chargé de l’enquête, réalise au fil de ses investigations que les coupables pourraient bien être liés à la garde rapprochée du président Moubarak.

L’essentiel, c’est le talent et l’inspiration de Tarik Saleh pour transcender ce matériau réaliste, renouveler ses codes, en s’échappant dès qu’il le peut des clous de l’enquête de son flic pour se laisser porter par les vents d’une balade cinématographique sensualiste et sensorielle.Les Inrockuptibles

LE REDOUTABLE

  • jeudi 5 octobre à 20h30
  • lundi 9 octobre à 20h30
comédie, biopic, romance, drame français de Michel Hazanavicius avec Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Bejo

durée : 1h47

Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu'il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde. Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu'incompréhensible.

__Le Redoutable", avec sa reconstitution pop d'une époque agitée, son humour et sa délicatesse dans la description de ses deux amoureux transis puis désunis, entraîne dans son charme impertinent et sa mélancolie souterraine. ''Marianne

OTEZ-MOI D'UN DOUTE

  • vendredi 6 octobre à 20h30
  • dimanche 8 octobre à 15h
comédie, drame français de Carine Tardieu avec François Damiens, Cécile de France, André Wilms durée : 1h40

Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire. Mais un jour qu’il rend visite à Joseph, Erwan réalise qu’Anna n’est rien de moins que sa demi-sœur. Une bombe d’autant plus difficile à désamorcer que son père d'adoption soupçonne désormais Erwan de lui cacher quelque chose…

François Damiens et Cécile de France nous réjouissent dans cette comédie loufoque pleine de charme et de répliques savoureuses. Femme actuelle

BARRY SEAL : american traffic

  • samedi 7 octobre à 20h30 en VF
  • dimanche 8 octobre à 17h30 en VOST
biopic, thriller américain de Doug Liman avec Tom Cruise, Sarah Wright, Domhnall Gleeson

durée : 1h55

L'histoire vraie de Barry Seal, un pilote arnaqueur recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l'une des plus grosses opérations secrètes de l'histoire des Etats-Unis.

Divertissant, empreint d’une patte eighties, et basée sur un destin extraordinaire, Barry Seal est, avec Edge of tomorrow et la franchise Mission impossible, l’un des meilleurs films de sa star sur ces dix dernières années. LCI

UNE FAMILLE SYRIENNE

projection suivie d'un débat

  • mardi 10 octobre à 20h30
drame franco-belge de Philippe Van Leeuw avec Hiam Abbass, Diamand Bou Abboud, Juliette Navis

durée : 1h30

  • Interdit aux moins de 12 ans

Dans la Syrie en guerre, d'innombrables familles sont piégées par les bombardements. Parmi elles, une mère et ses enfants tiennent bon, cachés dans leur appartement. Courageusement, ils s’organisent au jour le jour pour continuer à vivre malgré les pénuries et le danger, et par solidarité, recueillent un couple de voisins et son nouveau-né. Tiraillés entre fuir et rester, ils font chaque jour face en gardant espoir.

un cri d’alerte d’une ampleur salutaire comme on n’en voit que trop peu au cinéma. aVoir-aLire.com

NOS ANNEES FOLLES

  • jeudi 12 octobre à 20h30
  • lundi 16 octobre à 20h30
drame français d' André Téchiné avec Pierre Deladonchamps, Céline Sallette, Grégoire Leprince-Ringuet

durée :1h43

La véritable histoire de Paul qui, après deux années au front, se mutile et déserte. Pour le cacher, son épouse Louise le travestit en femme. Dans le Paris des Années Folles, il devient Suzanne. En 1925, enfin amnistié, Suzanne tentera de redevenir Paul…

Réflexion jamais sentencieuse sur l'identité sexuelle et sur l'identité tout court, Nos années folles, remarquablement interprété par Pierre Deladonchamps et Céline Sallette, s'impose comme le film le plus audacieux et passionnant réalisé par André Téchiné cette dernière décennie. Positif.

MON GARCON

  • vendredi 13 octobre à 20h30
  • samedi 14 octobre à 20h30
thriller français de Christian Carion avec Guillaume Canet, Mélanie Laurent, Olivier De Benoist

durée :1h24

  • Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Passionné par son métier, Julien voyage énormément à l’étranger. Ce manque de présence a fait exploser son couple quelques années auparavant. Lors d’une escale en France, il découvre sur son répondeur un message de son ex femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Julien se précipite à sa recherche et rien ne pourra l’arrêter.



GAUGUIN : voyage à Tahiti

  • dimanche 15 octobre à 15h
  • mardi 17 octobre à 20h30
biopic français d' Edouard Deluc avec Vincent Cassel, Tuheï Adams, Malik Zidi

durée : 1h42

1891. Gauguin s’exile à Tahiti. Il veut trouver sa peinture, en homme libre, en sauvage, loin des codes moraux, politiques et esthétiques de l’Europe civilisée. Il s’enfonce dans la jungle, bravant la solitude, la pauvreté, la maladie. Il y rencontrera Tehura, qui deviendra sa femme, et le sujet de ses plus grandes toiles.



cycle cinema japonais

présentation des films par Erwan Cadoret, enseignant en cinéma au lycée de Pontivy.

  • repas partagé entre les séances

NUAGES EPARS

  • dimanche 15 octobre à 17h30
drame japonais de Mikio Naruse avec Yuzi Kayama, Yoko Tsukasa, Mitsuko Kusabue

durée : 1h48

Yumiko Eda et son mari Hiroshi se préparent à partir vivre aux Etats-Unis. Dans quelques mois, la jeune femme enceinte donnera naissance à leur premier enfant. Mais Hiroshi, renversé par une voiture, meurt subitement. Rongé par le remords, Shiro Mishima, le responsable de l'accident, décide de verser une pension à la jeune veuve et de maintenir le contact avec elle...

Le quatre-vingt-neuvième et dernier film de Mikio Naruse illustre à merveille son extraordinaire et subtile mise en scène. aVoir-aLire.com

ENTRE LE CIEL ET L' ENFER

  • dimanche 15 octobre à 20h30
drame japonais d' Akira Kurosawa avec Chiaki Minoru, Eijirô Tôno, Masao Shimiz

durée :1h48

Actionnaire d’une grande fabrique de chaussures, Kingo Gondo décide de rassembler tous ses biens pour racheter les actions nécessaires pour devenir majoritaire. C’est alors qu’on lui apprend qu’on a enlevé son fils et qu’une rançon est exigée. Mais, second coup de théâtre, c’est le fils de son chauffeur qui a été enlevé…

Kurosawa reconnaît pour ses maîtres Mizoguchi, Ford et Renoir. On est étonné qu'il ne nomme pas Hitchcock.Non seulement pour le style mais pour la signification profonde de l'œuvre. Libération 09/06/1976

BLADE RUNNER 2049

  • mercredi 18 octobre à 20h30
  • samedi 21 octobre à 20h30 en 3D
film de science-fiction américain de Denis Villeneuve avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Ana de Armas

durée :2h32

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...



FAUTE D AMOUR

  • jeudi 19 octobre à 20h30 en VOST
  • lundi 23 octobre à 20h30 en VOST
drame russe, français, belge, allemand d' Andrey Zvyagintsev avec Alexey Rozin, Maryana Spivak, Marina Vasilyeva

durée :2h08

Boris et Genia sont en train de divorcer. Ils se disputent sans cesse et enchaînent les visites de leur appartement en vue de le vendre. Ils préparent déjà leur avenir respectif : Boris est en couple avec une jeune femme enceinte et Genia fréquente un homme aisé qui semble prêt à l’épouser... Aucun des deux ne semble avoir d'intérêt pour Aliocha, leur fils de 12 ans. Jusqu'à ce qu'il disparaisse.



LE PETIT SPIROU

  • vendredi 20 octobre à 20h30
  • dimanche 22 octobre à 15h
comédie française de Nicolas Bary avec Sacha Pinault, Pierre Richard, François Damiens

durée : 1h26

Petit Spirou, comme toute sa famille avant lui, a un destin professionnel tout tracé. Quand sa mère lui annonce qu’il intègrera dès la rentrée prochaine l’école des grooms, Petit Spirou, avec l’aide de ses copains, va profiter de ses derniers jours de classe pour déclarer sa flamme à Suzette. Et pas n’importe comment. Ils décident de vivre une aventure extraordinaire.



LE JOURNAL D UNE FEMME DE CHAMBRE

  • dimanche 22 octobre à 17h30
comédie dramatique française de Luis Buñuel avec Jeanne Moreau, Georges Géret, Michel Piccoli

durée : 1h32

Dans les années 30, Célestine, une jeune femme de chambre de 32 ans, arrive de Paris pour entrer au service d'une famille de notables résidant au Prieuré, leur vaste domaine provincial. La maîtresse de maison, hautaine et dédaigneuse avec sa domesticité, est une puritaine frigide, maniaque et obsédée par la propreté. Célestine doit alors affronter les avances du mari sexuellement frustré, ainsi que le fétichisme du patriarche, un ancien cordonnier qui lui demande de porter des bottines qu'il tient jalousement enfermées dans un placard. Malgré sa répugnance, Célestine est contrainte de côtoyer Joseph, le palefrenier de ses patrons, un rustre aux tendances sadiques, racistes et activiste d'extrême droite. Celui-ci a d'ailleurs des vues sur elle, l'associant à son projet de s'établir bistrotier. Claire, une petite fille pour laquelle Célestine s'est prise d'affection, est retrouvée violée et assassinée. Célestine est persuadée de la culpabilité de Joseph et feint d'accepter de devenir sa femme pour obtenir ses aveux. Devant son mutisme, elle fabrique de faux indices pour le confondre, tout cela en pure perte, puisqu'il sera finalement innocenté et partira ouvrir son bistro avec une autre femme. Parallèlement, Célestine entreprend de se faire épouser par le voisin de ses patrons, l'ex capitaine Mauger, un retraité aisé, autoritaire et tonitruant qu'elle domine cependant en exerçant subtilement son pouvoir de séduction...

Premier des sept films de la période française de Buñuel, "Le Journal d'une femme de chambre" (1963) est réputé le moins énigmatique d'entre eux. Point d'entrée idéal dans l'oeuvre du cinéaste, il détient pourtant une énigme de taille, proprement insoluble : l'impénétrable Célestine, personnage de petite bonne d'une ambiguïté complète, magistralement interprété par Jeanne Moreau. Critikat.com

NOUS N IRONS PLUS A VARSOVIE

  • mardi 24 octobre à 20h30
documentaire de Gérard Alle & Sylvain Bouttet

durée :1H07

  • 2017 : Festival de Cinéma de Douarnenez - Gouel Ar Filmou - Douarnenez (France) - Sélection Grand cru

Un homme vieillissant avec sa femme dans une maison proche de la baie de Douarnenez. Le temps s'écoule selon le même rituel. Pour lui, lever, ordinateur, sieste, promenade. Pour elle, lever, sortie des chiens à l'aube. Le calme après la tempête du massacre organisé des Juifs de Pologne, alors qu'il était adolescent. Mais le vieux ne s'arrête pas à l'innommable. Il fouille dans ses souvenirs, réfléchit sans cesse, élabore une mise en abîme de sa propre vie et du XXe siècle pour mieux nous parler d'aujourd'hui et des petits faits de tous les jours qui préfigurent la barbarie ou permettent de la repousser. Une visite organisée, une dérive plutôt, qui met à mal bien des croyances et des préjugés sur nos vies. Avec en plus l'humour et le sourire de deux amoureux intemporels…



ORANGE CINÉDAY



À compter du 4 novembre 2015, la commande de code Cinéday s’effectuera uniquement le mardi à partir de 8h00, dans la limite des places disponibles. Les codes commandés seront valables le jour même uniquement.


Contacts

LA BELLE EQUIPE
Cinéma Argoat

Place de l'église
22160 Callac

  • Tél. : 02 96 45 92 21 (programme de la semaine en cours)
    02 96 45 89 43 (administration)
  • Mail: cineargoat@orange.fr

Naissance de La Belle Equipe

Pas de chance ! Caché derrière une petite maison, le cinéma Argoat est peu visible au passant. Pourtant, il recèle des trésors de dynamisme et de volonté !

Lorsque nous sommes arrivé.e.s en 1994, la salle ne comptait plus que 5 000 entrées par an et s'apprêtait à déposer le bilan, explique Sylvie Lagrue, présidente de l’association La Belle Equipe. Notre objectif principal était de remonter les entrées avec une programmation plus variée. Pour autant, la simple volonté ne suffit pas. Il a fallu découvrir le fonctionnement d’une salle de cinéma, apprendre les méandres administratifs. Nous avons découvert la face cachée du secteur, la pression des distributeurs, pourquoi nous ne pouvons avoir un film en sortie nationale, pourquoi nous devons sortir tel film pour obtenir tel autre… Puis il a fallu connaître les différentes instances cinématographiques, la mise en place des dossiers, la logistique, les transports... Sans compter les trois bénévoles qui ont dû se former à la projection, se souvient Sylvie.

Aujourd’hui, avec l’aide des ancien.ne.s exploitant.e.s devenu.e.s membres de l’association, La Belle Equipe maîtrise parfaitement son cinéma, entièrement modernisé (Dolby Digital, 3D...) et a su mettre en place des actions efficaces, permettant de doubler le nombre des entrées (10000 par an aujourd’hui). L'adhésion aux Ecrans d'Armor puis au Collectif cinéma 22 a permis d’accueillir des hôte.sse.s de marque tels que Jean-Pierre Mocky, Benoît Jacquot ou encore Jean-Baptiste Thoret. De même, la participation aux dispositifs d'éducation à l'image Cin'école et Ecole et cinéma, le développement de la VO, la diffusion de films d’art et essai et de documentaires ont attiré un nouveau public.

Désormais, nous sommes reconnu.e.s comme ayant une solide programmation. Parallèlement à l’activité cinématographique classique, nous tenons également à proposer des films tournés en Bretagne ou abordant des sujets qui interpellent les gens d’ici : l’agriculture durable, l’avenir de la médecine en milieu rural…

Pour autant, l’effort doit se poursuivre : bien que situé dans une zone subissant peu l’influence des salles multiplexes, l’Argoat doit se battre quotidiennement pour conserver et étoffer son public. Nous sommes dans un milieu rural et social assez fragile. Pour avoir la même croissance que les autres salles, nous devons faire 4 fois plus de travail d’animation, souligne Sylvie. Raison pour laquelle l’association travaille avec un programmateur qui propose un choix de films quelque peu différent. Des ententes avec les autres cinémas locaux (Rostrenen, Carhaix) ont également leur intérêt. Notre public art et essai étant un peu le même, nous essayons de nous concerter pour ne pas offrir les mêmes films.

Nous avons eu des moments difficiles, surtout quand le public n’est pas au rendez-vous, mais également des moments très forts, notamment avec la venue de Lucie Aubrac ou la diffusion du film sur les oubliés de 39-45. Pour cette raison, il ne faut pas lâcher la barre et rester constamment en éveil, conclut Sylvie.